Préamp Fishman Platinum Stage

Donnez vos avis et conseils sur le matériel...
JCBASS
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 7
Enregistré le : 16 janv. 2016, 19:20

Préamp Fishman Platinum Stage

Message par JCBASS » 29 nov. 2017, 15:17

Bonjour,

Je cherche des avis d'utilisateurs du préamp Fishman Platinum Stage pour la contrebasse, et malgré tout le laïus promotionnel en ligne, je trouve peu de commentaires de contrebassistes.
Je n'ai jamais utilisé de préampli jusqu'à présent, mais suite à une expérience désastreuse où ma veille allemande était reliée à la table par une DI et sonnait comme un tas de ferraille rappelant vaguement une basse électrique, je me dis qu'un préamp reliée à ma cellule pourrait corriger le tir dans certaines situations.
Des avis? Des conseils?
Merci à vous.

J

Avatar du membre
asr
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 273
Enregistré le : 10 nov. 2016, 17:21
Localisation : Entre Rennes et Mayenne
Contact :

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par asr » 29 nov. 2017, 15:24

Un préamp permet, en tout premier, de corriger l'impédance de ta cellule.
Et ça, c'est bien. Tu peux en fabriquer un pour une 30aine d'euros, ou utiliser l'entrée ad-hoc de ton ampli − si tu en as un −, ou utiliser n'importe quel préampli.
--
“Computers in the future may weigh no more than 1.5 tons.” -- Popular Mechanics, 1949
Phil Jones Bass Owner's Club #102

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4195
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle
Contact :

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par Patrick MANET » 29 nov. 2017, 15:58

Tu as une cellule sur ta contrebasse ? Dans ce cas, c'est fait pour aller dans un ampli basse pas une table de mixage.
Le chemin classique c'est cellule > ampli > câble qui part de l'ampli et qui va à la table de mixage.

Le fait d'avoir un préampli avec des réglages de fréquences entre la cellule et la table si tu n'as pas d'ampli est un avantage, ça te permet de corriger en amont pour envoyer un signal plus propre et plus adapté à une console de mixage. Mais arrivé dans la table, il faut tout de même corriger le plus souvent, et là il faut avoir des oreilles et savoir se servir des EQ de la table. Tous les sondiers ne sont pas égaux dans ce domaine...

JCBASS
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 7
Enregistré le : 16 janv. 2016, 19:20

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par JCBASS » 29 nov. 2017, 22:54

Merci pour vos réponses précises. Oui j'ai une cellule, la Lifeline de David Gage que je raccorde habituellement à l'ampli fourni ou à mon Gallien quand je dois l'apporter. En général, je trouve un compromis acceptable en bidouillant un peu l'égaliseur de l'ampli. Mais j'ai joué dimanche dans un lieu où il n'y avait pas d'ampli. Juste deux enceintes, un boîtier DY dans lequel je branchais mon jack (de la cellule), et la table . Et les sondiers étaient encore peu expérimentés. Mes oreilles ont beaucoup souffert... Mais à part leur dire que je voulais "un son plus rond, moins de grave, plus de définition, etc" je n'ai pas eu le temps de régler mon son. Ce que j'aimerais développer à l'avenir, c'est plus d'autonomie et de contrôle de mon son en tant que contrebassiste. Je ne suis pas sûr que ça passe que par l'ajout d'électronique dans la chaîne mais parfois ça doit aider non? Franchement, un son pourri peut carrément t'empêcher de faire de la musique.
Tant que je vous tiens sur les questions matos, vous utilisez des micros en complément de votre cellule. Si oui lesquels?
Bonne soirée

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 7481
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par Maryse » 30 nov. 2017, 14:40

JCBASS a écrit :
29 nov. 2017, 22:54
Ce que j'aimerais développer à l'avenir, c'est plus d'autonomie et de contrôle de mon son en tant que contrebassiste. Je ne suis pas sûr que ça passe que par l'ajout d'électronique dans la chaîne mais parfois ça doit aider non? Franchement, un son pourri peut carrément t'empêcher de faire de la musique.
Tant que je vous tiens sur les questions matos, vous utilisez des micros en complément de votre cellule. Si oui lesquels?
Avoir son ampli en retour perso est primordial à mon sens. L'ajout d'électronique on est tous réticents... mais une fois amplifiée, il vaut mieux considérer, je trouve, la contre comme un instrument amplifié et se servir judicieusement de l'ajout d'électronique (un bon préamp, c'est bien!!) pour travailler le son, surtout quand, comme toi, tu n'utilises que la cellule. Ça paraît incongru de se dire que l'ajout d'électronique va permettre de retrouver le son acoustique mais ça fait partie des paradoxes de la vie ;-)

Car en effet, un son pourri peut carrément empêcher de faire de la musique et sortir de scène avec ce goût amer dans la bouche ce n'est pas acceptable.

L'ajout d'un micro + cellule à un moment, il faut y penser sérieusement. Néanmoins, on va aller vers du micro statique (faible pression acoustique de la contrebasse) qui nécessite une alim 48v. Donc soit un ampli avec deux entrées dont l'une envoi du 48 (genre le markacoustic que je vends), soit un préamp dédié, celui sur le marché conçu pour la contre est l'AB Box de chez Vintage Revolution. Il en existe peut-être d'autres? Mais comme d'hab, une version pas chère va amener des réglages d'EQ peu fins et de la ronflette. Bref, de la déception. En plus, tous les préamp ne délivrent pas du vrai 48v. Donc bien checker la fiche technique.

Ou bien, investir dans une petite console préamplifiée indépendante de bonne facture (Soundcraft, Mackie) avec au minimum 2 tranches qui vont recevoir le micro + alim phantom et la cellule. Et router tout ça vers ton ampli.

Pour le micro, bon y'en a qqs uns quand même, beaucoup de reviews sur le forum. Si je n'avais pas le DPA, je prendrais sans coup férir le Prodipe BL21. Bien moins cher et qualité vraiment bien pour le prix!

Mais ya aussi des micro dynamiques type 411, Ischell (il est bien dynamique celui-ci?) qui se patafixent direct sur la table. Attention, certaines basses et certains ampli ne permettent pas à ces micros de bien sonner. L'Ischell sur ma basse, par exemple, ça ne le fait pas du tout.

De mon expérience, sur scène, faire micro + cellule, c'est pas mal... en fonction du volume à envoyer.

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4195
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle
Contact :

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par Patrick MANET » 30 nov. 2017, 19:31

JCBASS a écrit :
29 nov. 2017, 22:54
Et les sondiers étaient encore peu expérimentés. Mes oreilles ont beaucoup souffert... Ce que j'aimerais développer à l'avenir, c'est plus d'autonomie et de contrôle de mon son en tant que contrebassiste.
Tu as bien raison.
Moi, je fais mon son sur mon ampli avec préampli et éventuellement corrections sur l'ampli et je sélectionne sur mon ampli "post" sur la sortie c'est à dire que le son que j'envoie tient compte des corrections que j'ai faites. Ça limite beaucoup la casse avec des sondiers inexpérimentés.

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4195
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle
Contact :

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par Patrick MANET » 30 nov. 2017, 19:36

Maryse a écrit :
30 nov. 2017, 14:40
Mais ya aussi des micro dynamiques type 411, Ischell (il est bien dynamique celui-ci?) qui se patafixent direct sur la table. Attention, certaines basses et certains ampli ne permettent pas à ces micros de bien sonner. L'Ischell sur ma basse, par exemple, ça ne le fait pas du tout.
Ischell n'est pas un dynamique, c'est un statique alimenté par une pile ou une alim selon les modèles.
Quand ça ne sonne pas sur une basse, ça ne vient pas de la basse ou de l'ampli mais de la fixation du micro qui est difficile à réaliser pour moi en tout cas. Bien posé et au bon endroit ça sonne sur tous les instruments acoustiques.

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 7481
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par Maryse » 30 nov. 2017, 21:09

Patrick MANET a écrit :
30 nov. 2017, 19:36
Quand ça ne sonne pas sur une basse, ça ne vient pas de la basse ou de l'ampli mais de la fixation du micro qui est difficile à réaliser pour moi en tout cas. Bien posé et au bon endroit ça sonne sur tous les instruments acoustiques.
Bin yé né soui pas d'accord ;-) J'ai passé deux heures au moins à chercher un emplacement. Je sais que sur ta basse, chez Ischell ils ont fait LE boudin de patafix qui t'a changé la vie, mais ça sonnait déjà bien, à la base, sur ta basse, il me semble?

Et même le concepteur, sur le long fil de discussion sur l'Ischell, avançait des réserves quant à certaines basses et certains amplis. En particulier les basses en CP. J'ai d'ailleurs eu un meilleur résultat mais pas encore satisfaisant sur le Mark Acoustic vs MarkBass.

Avatar du membre
Djean
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 25
Enregistré le : 22 juil. 2017, 13:54
Localisation : Lyon

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par Djean » 01 déc. 2017, 01:07

Le 411 est également un statique ;-) que pour ma part j'alimente en 48v (vu que j'ai pas acheté le boitier à piles) via une carte son motu ultralight qui me fait du même coup office de préamp. Pas d'EQ embarqué par contre, je me sers de celui de l'ampli.

Avatar du membre
asr
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 273
Enregistré le : 10 nov. 2016, 17:21
Localisation : Entre Rennes et Mayenne
Contact :

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par asr » 01 déc. 2017, 11:11

Hello,
Pisk'on en est à étaler ses configs (oups !), j'utilise sur les conseils des lutins de ce forum grosso modo ce que tu cherches si j'ai bien suivi :
- un piezzo 3€ de chez Blu Tack, soudé maison, branché dans un Phil Jones Bass entrée haute impédance ;
- un prodipe BL-21 + son alimentation 48V Behringer PS400 sur l'entrée micro du Phil Jones Bass ;
Le Piezzo pour les larsen, le statique pour la fidélité. La balance entre les deux se fait selon la salle.
Le PJB n'a pas d'alim phantom, il lui faut donc quelque chose, le behringer remplit le rôle.

Avant d'avoir un PJB (et le BL-21), je n'utilisais que le piezzo, garni d'un préamp' maison genre mintbox (30€ à la construction, avec des composants de qualité), inséré dans un préampli EDEN pour construire le son.
En sortie de préamp, un ampli basse (ou retour amplifié) quelconque comme retour, et une sortie vers la table de mixage pour la facade.
Image

Ça coûte pas cher, c'est polyvalent, ça vaut pas un vrai sondier, mais on fait avec ce qu'on a, et t'as le choix :
- soit un bon préamp et les gamelles de passage ;
- soit un bon ampli, et PJB est super pour ça…
Si tu veux un son fidèle, statique.
Si tu veux un son qui ne larsène pas, n'importe quel piezzo fera le même travail… à la bonne impédance, et assorti d'un préamp de qualité pour modeler les défauts, creux, bosses.
Modifié en dernier par asr le 01 déc. 2017, 12:40, modifié 2 fois.
--
“Computers in the future may weigh no more than 1.5 tons.” -- Popular Mechanics, 1949
Phil Jones Bass Owner's Club #102

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 7481
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par Maryse » 01 déc. 2017, 11:31

Djean a écrit :
01 déc. 2017, 01:07
Le 411 est également un statique ;-)
Merci pour la correction ;-)

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4195
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle
Contact :

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par Patrick MANET » 01 déc. 2017, 19:01

Maryse a écrit :
30 nov. 2017, 21:09
'ai passé deux heures au moins à chercher un emplacement. Je sais que sur ta basse, chez Ischell ils ont fait LE boudin de patafix qui t'a changé la vie, mais ça sonnait déjà bien, à la base, sur ta basse, il me semble?
Que dalle oui, son affreux, larsen et j'en passe. Il y a l'endroit, certes, ça je maîtrise à peu près, mais il y a effectivement la forme du boudin mais aussi l'appui du micro dans la pâte :-(
J'ai essayé en direct chez le concepteur avec lui à côté pour me guider, jamais réussi.
L'autre jour un pote guitariste passe à la maison pour l'essayer, je pose le merdier à la louche et là un son monstrueux du premier coup.
Je dois être marabouté... :ninja:

JCBASS
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 7
Enregistré le : 16 janv. 2016, 19:20

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par JCBASS » 02 déc. 2017, 12:04

Bonjour,
Donc, si j'essaie de résumer un peu vos avis éclairés, l'achat d'un bon micro en complément de ma cellule est peut-être plus prioritaire qu'un préamp. Dans un premier temps en tout cas. Etant une quiche en technologie, je ne voudrais pas investir dans du matériel onéreux que je ne saurais pas utiliser ou n'utiliserais qu'occasionnellement. Si le prodipe B21 donne des résultats comparables au DPA, ça pourrait être une solution simple pour démarrer dans cet univers d'accessoires de la contrebasse, non? Si j'achète l'alimentation 48V qui va avec, je serais un peu autonome sur scène, si je peux par ailleurs régler l'EQ sur l'ampli. Merci de vos lumières. Je suis totalement néophyte dans ce bazar.

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 7481
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par Maryse » 02 déc. 2017, 13:16

L'amplification, pour nous, est un mal nécessaire.

Il faut toujours faire des ratios dans la vie ;-) A un moment, le contentement que j'ai envie d'avoir sur mon son (sachant en effet que le pire pour nous étant un piézo direct dans un table sans EQ ni rien) peut nécessiter d'investir en effet, et d'apprendre un peu des trucs concernant la technologie ad hoc et de chercher des solutions aussi de compréhension dans comment je dois traiter mon son afin, oui, d'être le plus autonome possible. Comment marche un EQ? Comment travailler les fréquences? Comment positionner l'ampli? Une fois la contre amplifiée, je continue de promouvoir le fait que c'est un instrument "électrique". Donc faut aller dans le sens de piger comment mon signal est traité par les machines et comment le rendre le plus naturel possible. Paradoxe quand tu nous tiens...

Et en proverbe lozérien ya "je ne suis pas assez riche pour acheter bon marché". Car le bon marché va se révéler insuffisant, fragile, de mauvaise qualité et finalement, après l'avoir acheté, souvent, bin... on rachète du mieux.

Si on attend d'un régisseur son qu'il palie à tous nos manquements et qu'il fasse, comme ça, paf, intuitivement et télépathiquement le son de nos rêves c'est foutu. J'aime cette blagounette totalement en défaveur des zicos: la différence entre un sondier et une cuvette de WC c'est qu'une cuvette de WC ne s'occupe que d'un trou du cul à la fois :mrgreen: Arriver sur scène (ou même chez un luthier) avec des compétences qui font que tu vas pouvoir exprimer clairement ta demande, c'est beaucoup plus facile pour le gars avec lequel on va bosser.

Mais en effet, particulièrement la contre est galère à amplifier, donc faut soi-même assurer le plus possible en amont. Ce qui veut dire, acheter du matos et comprendre comment ça marche.

Le routage basique pour nous, après des années, me semble être: piézo + micro (contact ou col de cygne type DPA), qqchose qui en effet envoie du 48v et un ampli puissant assez pour avoir "son" son sur scène sans dépendre d'un retour.
JCBASS a écrit :
02 déc. 2017, 12:04
Si j'achète l'alimentation 48V qui va avec
Juste pour préciser: Je m'étais penchée à un moment à ce qui fournit du 48 sans que ce soit un préamp ou une mixette. A l'époque, y'avait pas pléthore... J'avais acheté une alim phantom externe Samson que je déconseille!! ça souffle et le son en pâti. Je la vends d'ailleurs :D

Il vaut mieux un truc dans le genre de ça: https://www.woodbrass.com/consoles-de-m ... 24926.html Attention! je ne connais pas CE produit! C'est juste les caractéristiques techniques dont je parle.

Avatar du membre
woody_haleine
VIP
VIP
Messages : 1239
Enregistré le : 25 nov. 2008, 00:48

Re: Préamp Fishman Platinum Stage

Message par woody_haleine » 02 déc. 2017, 14:09

Maryse a écrit :
02 déc. 2017, 13:16
Et en proverbe lozérien ya "je ne suis pas assez riche pour acheter bon marché". Car le bon marché va se révéler insuffisant, fragile, de mauvaise qualité et finalement, après l'avoir acheté, souvent, bin... on rachète du mieux.
Bonjour, c'est un peu avec cette idée que je n'ai pas encore testé un achat d'un micro comme le Prodipe B-L 21.

Je cherche moi aussi, en ce moment, à m'équiper pour pratiquer le pizz.

Le prix du Prodipe est bien, par contre j'ai un peu peur que cela modifie le comportement de la basse comme pourrait le faire un "anti-rouleur" entre chevalet et cordier. Sinon l'idée du micro qui n'est pas fixé en permanence est intéressante, ça évite d'investir dans une autre basse immédiatement.

Entre le Prodipe et le DPA j'aurai tendance à investir dans un DPA qui me semble est plus solide et peut-être plus linéaire, mais vu le prix et même système que le prodipe. Donc pour l'instant pas fait encore fait mon choix.

En ce qui concerne le souffle, l'impédance etc. Une mauvaise adaptation d'impédance modifie les timbres.

Une adaptation d'impédance peut se faire aussi en passif tout comme la symétrisation du signal qui garantie une "protection" du signal sur de longue distance.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité